Ici, si une tradition a encore de beaux jours devant elle, c'est bien le jeu de domino !

Pas une soirée sans que ces dominos ne fassent leur appartition ! Antan lontan (Dans le temps), on jouait souvant dans les buvettes. Aujourd'hui, on joue partout : en famille, chez soi, à la plage, sur la terrasse d'un lolo, au resto, .....sur le catamaran !!!

DSC09254Petite particularité Antillaise : ici, on  pose ses dominos devant soi, face cachée, et quand on veut les regarder pour choisir le domino à jouer,  on les tient dans sa main comme sur la photo suivante.

DSC09252Autres particularités Antillaises :

Le jeu se joue à 3. Chaque joueur prend 7 dominos. Les dominos qui restent sont mis de côté jusqu'à la partie suivante.On ne pioche pas. Le but du jeu est de poser tous ses dominos avant ses adversaires et de les mettre "cochon".


Quelqu'un est cochon si un adversaire a gagné 3 parties alors qu'il en a gagné aucune. Il est obligé de céder sa place.

En tout début de manche (après un cochon par exemple) c'est celui qui possède le double le plus fort qui commence (Double 6 puis Double 5 ainsi de suite). Ensuite c'est le joueur qui a remporté la partie précédente qui commence..

Lorsqu'on joue, on claque les dominos sur la table "ka fessé domino a" (cela fait beaucoup de bruit, mais...ici, cela ne gène personne....vous pouvez y aller....C'est d'ailleurs le grand plaisir de Lilian lorsqu'il y joue !!!!) Le bruit a pour but d'impressionner l'adversaire et aussi pour montrer qu'on est content de pouvoir placer ce domino !!!  Et on peut accompagner ce geste des petites phrases créoles ci-dessous, en fonction du numéro que l'on pose :

- pour l'as : zassièt' kassé, bol renversé !
- pour le 2 (qui se prononce "dé" en créole): jamb' gaboli !

- pour le 3 (qui se prononce "Twa" en créole)  : twalèt !!!
- pour le 4 : Catrin' dè Médicis !
- pour le 5 : cinco de las cimas ! ou cinkèd'matin
- pour le 6 : Cizann' ma femme !
- pour le 12 : bougoudouz !

Si on ne peut pas jouer, on ne pioche pas, on "cogne" son domino sur la table d'un coup sec  (ou le poing fermé, comme si on frappait à une porte), sans rien dire : cela s'appelle "bouder" (car on ne peut pas jouer)...

D'ailleurs, aux Antilles, quand quelqu'un boude, on dit : "y boudé kon an doub' sis"  (il boude comme un double six)

Si jamais tout le monde est boudé : on dit que le jeu est mort. On compte alors les points et c'est celui qui à le moins de point dans sa main qui gagne.

Un joueur qui pose un mauvais domino volontairement ou involontairement fait un parisien ("pa fè parisien")

Les parties peuvent durer toutes la nuit dans une ambiance joviale et chaleureuse.

Les dominos, ici, c'est un jeu TRES sérieux, mais qui se joue TOUJOURS dans la joie et la bonne humeur !!!!

299534


Et voilà... j'espère que cela vous a plu ! Si vous voulez faire une petite partie de domino, cliquez ICI

Amusez vous bien !!!