Jour 4 : jeudi 30 octobre 2008

Ce matin, à 9h, nous prenons la route. Les 4x4 sont prêts, le plein d'essence est fait et les jerricans sont pleins. Il faut préciser qu'il n'y a des stations d'essence UNIQUEMENT dans la ville de Djibouti. On n'en trouve pas dans le reste du pays. Il faut donc prévoir.....

IMG_1141

On ne relèvera pas que le plein est fait ici chez Shell !!!! et pas chez Total..... Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Nous prenons donc la route, direction Tadjourah, avec plusieurs arrêts tout le long de la route. Nous découvrons de nouveaux paysages fantastiques, et croisons quelques animaux sur le bord de la route : singes à cul rouge, dromadaires, chèvres, ânes, antilopes....Une faune et une flore toute nouvelle pour notre oeil de touriste curieux !!!!!

Singes à cul rouge. Une maman porte son bébé, accroché à son ventre...

IMG_1153

DSC06031

Un euphorbe

DSC06038

Sur la lune?

DSC06039

DSC06045

DSC06047

DSC06053

Un canyon de l'ouest des USA?

DSC06064

DSC06068

On approche du Goubet, et de l'île du diable. Le Goubet est l'extrême pointe du Golfe de Tadjourah, qui vient mourir non loin du Lac Assal et de la zone volvanique de l'Ardoukoba dans un impressionant décor de montagnes arides.
Le Goubet est né d'effondrement de l'écorce terrestre.Goubet-Al-Kharad signifie le "gouffre des démons". On y voit l'île du diable, îlot râpé et bombé (ancien cratère sous marin) qui culmine à 159 mètres.

DSC06073

DSC06076

DSC06132

L'île du diable....

DSC06135

Les 4x4 de Laurent et Jéjé "perdus" dans cet immense décor....

DSC06081

Le lac Assal : diaporama

Le lac Assal est situé à 107 km de Djibouti (ville).

Il fait 20km de long et 10km de large.

C'est le 3ème lac salé du monde, après la Mer Morte et le lac de Tibériade.

Il est spectaculaire ! IL est situé à 157 mètres en DESSOUS du niveau de la mer ! Il se caractérise par la couleur de ses eaux et par la croute de sel qui le borde. Cette croute est si blanche, si épaisse, qu'on la nomme banquise.D'ailleurs, quand on marche dessus, ça fait le même bruit que lorsqu'on marche sur de la neige glacée avec des chaussures de ski ! Chkrac chkrac, chkrac....C'est l'un des lieux les plus chauds de la planète et le point le plus bas d'Afrique.

Le lac Assal est éblouissant, au sens propre comme au sens figuré. La réverbération du soleil sur le sel éblouit vraiment ! Attention les yeux.

Avant, le lac Assal était relié au Golfe de Tadjourah, situé à 6km de là. Il est aujourd'hui alimenté en eau par un tunnel naturelengendré par la fameuse faille (du Rift)  qui commence tout près d'ici.

L'eau du lac Assal est 10 fois plus salée que celle de la mer. 340 gr de sel par litre . PAs question de se baigner dans le lac... On serait brûlé par le sel.

L'épaisseur de sel peut atteindre 60 mètres !!!!

Non loin du lac Assal, on trouve une petite rivière. On la longe et on arrive à une source d'eau chaude... L'eau sort en effet à 82°C....

DSC06098

DSC06101

DSC06102

Nous nous arrêtons en bord de mer pour manger (je suis prise de douloureux spasmes à l'estomac et je ne profite absolument pas du repas....) Après le repas, nous reprenons la route et arrivons à Tadjourah. Sur le chemin, nous découvrons encore des paysages étonnants....volcaniques, désertiques....

DSC06141

DSC06146

DSC06151

Une route en.......excellent état.....

DSC06154

Nous séjournons à l'hôtel du Golfe. Mes spasmes au ventre s'espacent mais je fais une petite sieste réparatrice. Le soir, nous profitons de la terrasse de l'hôtel pour prendre un apéro et pour manger.  A la fin du repas, je rejoins ma chambre et suis prise de frissons. Une poussée de fièvre.... C'est avec 2 dolipranes, 1 somnifère, un gilet et un gros duvet, que je m'endors, grelottante !! Demain, ça ira mieux...Le soleil, au lac Assal m'a probablement un peu "tapé sur la tête" !!!!

Arrivée à Tadjourah

DSC06162

Terrasse de l'hôtel du Golfe avec la ville de Tadjourah en fond (Tadjourah, 3ème ville de Djibouti !!!!!)

DSC06271

Et voilà pour ce 4ème jour qui touche à sa fin. La suite demain......