J'en parle chaque année, j'évoque le sujet à chaque fois que je le peux, et pourtant, aujourd'hui, je voudrais vous faire part de mon désarroi, de ma triste et de mon sentiment d'impuissance. Je suis triste car je ne comprends pas que l'on n'arrive pas à faire comprendre aux gens combien il est simple pour eux de venir en aide aux autres, sans avoir besoin de mettre la main au porte-monnaie.

J'aimerais tant arriver à vous convaincre, à vous faire comprendre combien vous pouvez être utile et sauver une vie. Je ne suis pas une célébrité et donc, j'ai moins de "pouvoir de persuasion"  mais j'ai une motivation énorme pour tenter de vous convaincre !

Laissez moi au moins une chance d'y parvenir et lisez ce billet jusqu'au bout, je vous en conjure. Je vais essayer de vous expliquer, de façon simple et concise en quoi nous avons besoin de vous et en quoi vous pouvez nous aider....et je vais surtout tenter de vous expliquer que derrière certains mots qui font peur, il y a une réalité beaucoup moins effrayante ! 

Faites-moi confiance et s'il vous plait, écoutez-moi. Ce message, j'essaie de le faire passer depuis plusieurs années, et je continuerai ce combat aussi longtemps que je le pourrai.  

Nous sommes aujourd'hui pratiquement 240 000 inscrits sur le fichier des donneurs de moelle osseuse. Ce chiffre n'est pas très élevé (si on compare avec l'Allemagne, où près de 6 millions de personnes sont inscrites sur le fichier). Cette année, c'est la 10ème semaine nationale du Don de Moelle Osseuse. J'ai reçu ce courrier hier, qui est loin de me laisser insensible : 

20150312_083517

Objectif : arriver à convaincre ne serait ce qu'une personne! Si chacun fait ça, on double le nombre de veilleurs de vie en 1 an , ce qui permetrait d'augmenter significativement les chances des malades de trouver un donneur compatible. 

Pourquoi vous inscrire ?   Pour sauver la vie d'une personne atteinte d'une maladie grave du sang

Qui peut s'inscrire ? Toute personne qui a entre 18 et 51 ans à l'inscription (même si on peut donner jusqu'à 60 ans) et qui est en "bonne santé" 

 

Des idées fausses circulent sur le don de moelle osseuse. Je vous propose ici de répondre à ces idées fausses : 

 

"La moelle osseuse est prélevée dans la colonne vertébrale"

FAUX : Le prélèvement de moelle osseuse ne s’effectue pas dans la colonne vertébrale mais en superficie dans les os postérieurs du bassin, très riche en moelle osseuse. Il ne faut pas confondre moelle osseuse et moelle épinière ! Il n’y a donc pas de risque d’être paralysé à l’issue d’un don de moelle osseuse.

"Il est facile de trouver un donneur compatible"

FAUX : La compatibilité nécessaire pour une greffe de moelle osseuse fait appel à un système complexe, différent des groupes sanguins (système HLA). Ainsi, la probabilité de trouver deux individus compatibles en dehors de la fratrie est de 1 chance sur 1 million. C’est pourquoi chaque nouvelle inscription compte et apporte une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

"Tout le monde peut faire un don de moelle osseuse, sans condition"

FAUX : Pour la sécurité du donneur (et celle du patient qui pourrait bénéficier du don), un entretien médical préalable à l’inscription permettra de déterminer les contre-indications spécifiques au don de moelle osseuse.

De plus, il faut remplir les critères suivants :

  • Etre en parfaite santé ;
  • Avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l’inscription, même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans;
  • Accepter de répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang.

"Le don de moelle osseuse est douloureux"

VRAI et FAUX :  Certains donneurs estiment que la sensation qui suit le prélèvement dans les os postérieurs du bassin ressemble à un « gros bleu », et que la préparation au prélèvement par cytaphérèse donne des symptômes grippaux, mais ce n’est pas systématique. Ces douleurs, si elles existent, peuvent être facilement soulagées par des antidouleurs classiques. Il est évident que la sécurité médicale des donneurs est assurée avant, pendant et après le don.


Pour en savoir plus sur la douleur, nous vous invitons à consulter la rubrique Paroles de donneurs.

 

Aujourd'hui, je vous demande une chose : vous venez de lire ce billet . Posez-vous au moins la question : "pourquoi pas vous?"  

Je fais appel à vous et j'aimerais plusieurs choses . J'aimerais que vous me laissiez un commentaire pour me dire :

- si vous êtes déjà veilleur de vie (c'est à dire inscrit dans le fichier) et ce qui vous a motivé à vous inscrire

- si vous ne l'êtes pas mais que vous y réfléchissez, et ce qui vous freine éventuellement

- si vous ne voulez pas vous inscrire, bien que vous ayez entre 18 et 51 ans et que vous soyez en bonne santé et pourquoi vous ne voulez pas vous inscrire. Peur? manque de temps? autre?  (ce n'est en aucun cas pour vous juger mais pour essayer de comprendre les freins qui peuvent exister)

- si vous ne pouvez pas l'être mais si vous voulez vous mobiliser vous aussi pour convaincre les gens de s'inscrire sur le fichier des veilleurs de vie

 

N'attendez pas qu'un de vos proches ait besoin d'une greffe de moelle osseuse pour y penser.... Merci

Mes actions de mobilisation:  relooker mon téléphone, mon ordi et ma liseuse

11050940_795736943849740_755018976_n  20150311_183612

 

20150311_224746

 

et pour plus d'infos, allez sur le site http://www.dondemoelleosseuse.fr/