lecture5

4ème de couverture :

Pour ses intellectuels de parents, Hannah Buchan est une vraie déception. À vingt ans, au lieu de grimper sur les barricades et de se fondre dans l'ébullition sociale des années soixante-dix, elle n'a d'autre ambition que d'épouser son petit ami médecin et de fonder une famille. 
Installée dans une petite ville du Maine, Hannah goûte aux charmes très, très discrets de la vie conjugale. C'est alors que le hasard lui offre l'occasion de sortir du morne train-train de son quotidien : malgré elle, Hannah va se rendre complice d'un grave délit.

Trente ans plus tard survient le 11 septembre, et avec lui le temps du doute, de la remise en question, de la suspicion. Le passé d'Hannah va ressurgir inopinément. Et du jour au lendemain, son petit monde soigneusement protégé va s'écrouler...

 

Pourquoi j'ai choisi de lire ce livre

C'est encore un livre que j'ai trouvé dans un vide-grenier, à un prix dérisoirement bas (50 centimes) et jusqu'à présent, j'ai toujours beaucoup aimé les livres de Douglas Kennedy, surtout "l'homme qui voulait vivre sa vie". J'aime son style, ses histoires et ses personnages. 

Mon avis

Je dois avouer que ce livre de Douglas Kennedy m'a moins "emballée" que les précédents. C'est un bon livre, certes,  mais je ne l'ai pas "dévoré" comme les précédents, du même auteur. La magie de l'écriture de Douglas Kennedy a moins opéré, ce coup-là. J'ai surtout été gênée par quelques longueurs dans la première partie du livre. L'histoire n'est pas exceptionnelle non plus. Pas grand chose à en dire, en fait....

Mon conseil

Si vous n'avez pas encore lu DouGlas Kennedy, je vous conseille fortement de ne pas commencer par celui là ! Il en a écrit de bien meilleurs. Je m'apprète d'ailleurs à lire "Quitter le monde" de cet auteur. Je vous recommande fortement "l'homme qui voulait vivre sa vie", "les désarrois de Ned Allen" et "la femme du Vème"