Il y a quelques temps déjà , j'avais déposé un préavis de grève et m'étais mise au "service minimum" auprès de mes chers enfants !!!!

Souvenez vous  , c'était   ICI

 

Attendu  que depuis quelques temps déjà : 

 

  • ces jolies têtes blondes angéliques  ont tendance à confondre la salle à manger avec un ring de boxe (des coups assénés verbalement et entre eux uniquement...mais souvent très blessants, méprisants et désagréables au possible)
  • ces adorables enfants prennent un malin plaisir à transformer chaque repas en joutes verbales et à jouer à "C'est qui qui va être le plus désagréable ce soir ???????"
  • ces petites merveilles  enfants maitrisent le "regard qui tue" et le "tchip"  à la perfection et qu'ils en usent et en abusent entre eux
  • ces formidables bambins ne semblent pas comprendre que leurs parents aspirent, le soir à un moment de calme, de plénitude et d'harmonie familiale..... Manger en paix, tranquillement, c'est trop demander ???????,,

 

j'ai  (nous avons, Francis et moi) donc pris une décision  "grave" : je refuse de partager à partir de maintenant , un repas de plus avec des enfants qui se parlent mal, qui se traitent avec aucun respect et qui s'envoient des paroles désagréables à longueur de repas.

Donc, même si j'aime les repas en famille plus que tout, même si j'insiste depuis que les enfants sont tout petits pour que nous prenions tous nos repas tous ensemble (sauf le petit dèj car nous avons des horaires différents) , même si j'estime qu'il est important de garder ces moments de repas partagés car ce sont de grands moments d'échanges (Chacun raconte sa journée, chacun exprime ses opinions, et ce moment de dialogues, de partage  et d'échanges est vraiment TRES TRES important ! ) , je refuse de continuer de partager des repas qui ne ressemblent plus à des repas et des moments d'échanges et de partage mais à une guerre sans fin . 

Zut à la fin ! Nous ne sommes ni au Mali, ni en Afghanistan, nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes censés être une famille unie, soudée et qui s'aime et nous traiter comme des être humains civilisés et qui se respectent les uns les autres.

Donc, en conséquence de quoi,  mon petit tribunal personnel ainsi que celui de mon cher et tendre mari, avons décidé, que tant que ces deux enfants n'auront pas fait preuve d'un peu plus de maturité, de davantage de raison et d'un comportement plus citoyen, respectueux et aimable, nous allons, Francis et moi, partager de doux têtes à têtes, tandis que nous laisserons notre progéniture s'entre-tuer à la table d'à côté !

Quand ils en auront marre de ne plus manger avec nous, ils se traiteront peut être un peu mieux ! A bon entendeur   (et Morgane, si tu passes sur ce blog, tu sais ce qu'il vous reste à faire, toi et ton frère ! )

ET TOC !