le voisin

4ème de couverture :

Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ? Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême. Situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes.

 

Mon avis :

Habituellement, je ne  suis pas particulièrement adepte des livres (ou films) qui font peur... J'ai même plutôt tendance à éviter ce genre de livres. Et puis là, une amie m'a prêté ce livre et je me suis dit : "pourquoi pas?". Hé bien, je n'ai pas été déçue. Dès les premières pages, je me suis sentie intriguée par cette histoire. Ambiance pesante et angoissante.... On n'a de cesse de savoir pourquoi ce voisin a décidé de "pourrir la vie" de Colombe. Que lui veut-il? Qui est-il?  On ne peut s'empécher de penser : "et si ça nous arrivait, comment réagirions-nous?"   Brrrr, ça fait froid dans le dos. La psychologie des personnages est particulièrement bien travaillée. On assiste à un huis clos inquiétant, angoissant, prenant, effrayant....

Roman bien écrit, suspense garanti et une histoire bien ficelée. Ce n'est certes pas, le roman du siècle , mais j'ai passé un bon moment de lecture.