Comme vous le savez probablement, ma fille est une passionnée d'équitation. Quoi? vous l'ignoriez???? Je ne vous crois pas.....

Et demain, elle participera à son premier "Hunter".

J'avoue qu'en terme d'équitation, je suis plutôt néophyte....Donc j'ai cherché à savoir ce qu'était le "Hunter".

Le "hunter" (source Wikipedia)

Le Hunter consiste à enchaîner un parcours d’obstacles avec la plus grande harmonie possible. Le Hunter a été conçu à l'origine pour occuper les cavaliers de chasse à courre en dehors des périodes de vénerie. Cette origine explique la recherche de l'élégance dans le toilettage des chevaux et la tenue des cavaliers. Les épreuves, tout comme en CSO , se déroulent sur un terrain clos jalonné d’obstacles. Les barres et les éléments qui les composent sont mobiles et tombent s’ils sont percutés. Dès lors, il s’agit pour le couple cavalier-cheval d’effectuer le parcours de la manière la plus élégante et la plus fine possible. Le hunter est différent du CSO (Concours de Saut d'Obstacles). Ce n'est pas un classement de chevaux et de cavalier par rapport à leur vitesse, mais un classement par rapport à leur style. Le cavalier doit être parfaitement en entente avec son cheval, et vice versa. Pour effectuer le classement, les juges notent les couples cavalier/cheval en points.

On peut considérer le hunter comme une compétition intermédiaire entre le dressage et le CSO.

Tenue du cavalier :

Sont obligatoires :
- la veste de concours d'équitation ou le blouson fédéral homologué,
- les cheveux, si longs, attachés dans une résille,
- les bottes d’équitation ou l’ensemble jodhpurs et bottines, ou l’ensemble mini-chaps et bottines,
- les gants de couleur,
- les culottes unies (le blanc est à éviter),
- les cravates de ville pour les hommes, le tour de cou pour les femmes.


Sont interdits :
- les éperons à molettes dentées,
- les vestes rouges.
- les genouillères

Pour le cheval :

Sont obligatoires :

- les pendants d’étrivières ne dépassant pas le quartier de la selle,
- les lanières de guêtres attachées,
- un tapis en forme de selle ou pas de tapis pour toutes les épreuves,
- des rênes sans arrêtoirs en épreuves Amateur.


Sont interdits :
- les rondelles,
- la martingale à anneaux,
- la muserolle allemande,
- capuchons, oeillères, bonnets, matériels sur les montants du filet visant à réduire le champ visuel de la monture,
- les étrivières attachées à la sangle.

Au niveau du toilettage, il est impératif que la crinière et le toupet soient nattés sans pompons ni élastiques de couleur vive sauf si la crinière est tondue, que les poils superflus soient enlevés aux oreilles et à l’auge, la queue doit être égalisée, épilée ou tressée, les fanons doivent être rasés et les châtaignes rognées. Le poil doit être brillant, signe de bonne condition physique, sans damier. Le cheval ou le poney doit être tondu (si nécessaire) l'hiver et son nez doit être propre et luisant.

Tout écart de présentation par rapport au harnachement ou au toilettage sera pénalisé dans les deux types d'épreuves

 

veste concours      équitation beige          gants

.

Vous devez vous demander, à ce stade de lecture de ce billet, quel est le rapport entre le "hunter" et le titre du billet.... Hé bien, je vais vous l'expliquer.

La semaine dernière, j'ai inscrit Morgane pour le Hunter de dimanche prochain. Ensuite, nous sommes rentrés à la maison et Morgane me dit : "Il me faut un pantalon beige ou marron pour le concours".

Je lui réponds : "Ca tombe bien, tu as le marron et bleu ciel"  

Et là, elle me dit : "Non, pour le Hunter, les pantalons bicolores sont interdits"

Et le pantalon blanc de compétition? Ben non ! Surtout pas pour le hunter ! Pour le Hunter, il faut surtout éviter le blanc, qui n'est pas "formellement interdit" mais formellement déconseillé ! Et quand on sait que les juges notent le couple cavalier-cheval en fonction de son élégance....on se dit qu'il vaut mieux respecter ce "sacro-saint principe" : pas de blanc pour le Hunter.

Et le pantalon noir? Non, la prof, elle a dit "uni, beige ou marron"......C'est votre dernier mot Jean-Pierre???? Oui...

Ensuite, Morgane me dit que la veste est obligatoire pour le Hunter. Or, elle n'a pas de veste à elle. A la dernière compétition, elle se l'est faite prêter par une copine. Mais là, la copine ne peut pas lui prêter parce qu'elle passe juste avant ou juste après elle.

Bref, devant cette situation "critique", vu que Morgane était inscrite et engagée sur ce concours, il était difficile à ce stade, de faire marche arrière....Donc, ACTION-REACTION : nous nous sommes rendus "en urgence", au magasin de matériel d'équitation, pour acheter une veste de concours, un pantalon beige, des gants, et tant qu'on y était, racheter un licol parce que celui de Morgane avait été cassé par un cheval un peu excité ....

Nous avons essayé de faire un chignon à Morgane et de lui faire tenir le chignon dans une "résille".... Peine perdue !!!!! Elle a les cheveux trop longs. Si elle a le chignon, elle ne peut pas mettre sa bombe... On a tout essayé et rien n'y fait ! Alors, soit on coupe tout  (euhhhh, là, je vais avoir de gros problèmes avec la demoiselle) soit on fait une tresse, même si ce n'est pas règlementaire...et  elle risque d'avoir des points en moins....

Bref, mon coup de gueule est plutôt sur le fait que l'on nous OBLIGE à acheter de nouveau des accessoires d'équitation. Ce sport est déjà très onéreux, si on ne compte que les cours et la licence, mais en plus, il faut sans arrêt acheter des habits, payer des engagements pour chaque concours.

C'est une vraie sélection par l'argent que je dénonce ici haut et fort !  Oui, aujourd'hui, nous avons la chance de pouvoir offrir tout cela à Morgane. Mais ce n'est pas forcément le cas de tout le monde.

Je trouve absolument SCANDALEUX qu'on impose un tel équipement pour une discipline.

En gros : t'as pas d'argent? tu peux pas t'acheter l'équipement? Ben, tu fais pas le Hunter.....

En plus, on pourrait se dire : Achetons l'équipement, et il sera amorti sur l'année, mais NON : il n'y a qu'un seul Hunter dans l'année. Reste à espérer que d'ici l'an prochain, Morgane n'aura pas trop grandi et que sa verste et son pantalon lui iront encore !!!

Je suis quand même choquée par cette mentalité. C'est un milieu très fermé, et je ne m'y sens pas très à l'aise.

Depuis un peu plus de deux ans que Morgane fréquente ce centre équestre, je ne me sens pas à ma place, là bas. Les moniteurs sont sympa, certes, mais comme je ne "monte pas" et comme je n'y connais pas grand chose en équitation, je ne fais pas "partie de leur monde" et ils me le font bien sentir. En revanche, les parents des copains et copines de Morgane, qui montent à cheval, eux, ils sont bien vus.... Si on partage leur passion, on est accepté. Si on ne partage pas, on est à peine tolérés.

Par Amour pour ma fille, j'essaie de m'intéresser à son monde, j'essaie de comprendre comment ça marche, je l'interroge, je lui demande comment se sont passés ses cours, je lui demande de m'expliquer ce qu'elle fait, de m'expliquer le vocabulaire de l'équitation, (langue vernaculaire) ( T'as vu, papa, j'ai réussi à le caser, trop forte), mais rien n'y fait, je reste étrangère au monde équestre.

Alors déjà que je ne me sentais pas à l'aise, mais alors maintenant que je vois qu'ils imposent une sélection par l'argent, je vais être carrément en colère contre eux..... Ca me fait bouillir ! Et je trouve cela choquant.

Anecdote illustrative :

Morgane me dit, l'autre jour "il faut mettre un gogue à ce cheval"

Moi : "c'est quoi un gogue?"

Morgane: "Ben, c'est comme une martingale, mais c'est un peu différent"

Moi : "ahhhh , ok"   (me voilà bien avancée, vu que je ne sais pas plus ce qu'est une martingale)

 

Pour info et après recherches sur Wikipédia

Les enrênements sont des moyens mécaniques qui agissent sur l'attitude du cheval, ils ne substituent pas aux aides du cavalier mais peuvent les compléter.

Ils peuvent apporter une aide conséquente pour :

  • stabiliser le cheval dans une attitude pratique ;
  • faciliter le travail gymnastique.

Ils nécessitent, toutefois, une formation du cavalier et des précautions d'emploi.

Presque tous les enrênements interviennent principalement sur l'orientation de l'encolure et l'angle de fermeture tête/encolure. Ils servent de limite supérieure : lorsque l'attitude du cheval se modifie et dépasse une certaine limite, alors, l'enrênement agit.

Dans le cas d'une bonne utilisation, le cheval cède, l'enrênement se détend (sauf dans le cas de rênes fixes où il est, alors, "posé" dessus), son action n'est que ponctuelle.

Quel que soit l'enrênement employé, son effet ne peut être positif que si l'impulsion est maintenue.

Certains enrênements peuvent être utilisés dans le travail monté, d'autres dans le travail à pied.

 

Le gogue :

Cet enrênement se présente un peu comme la martingale. Réalisé en cuir, il est fixé à la sangle puis se divise en deux drisses, généralement en nylon tressé, munies d'un mousqueton. Les drisses passent dans deux poulies placées de chaque côté du frontal, passent ensuite dans les anneaux mors puis reviennent se fixer sur l'anneau au niveau du poitrail (gogue indépendant) ou sur les anneaux d'une main de rêne (gogue commandé). L'objectif est de permettre au cheval de dérouler son encolure vers l'avant, à l'horizontale, et de remonter son dos.


gogue  gogue2

 

La martingale:

Une martingale est un enrênement sous forme d'une sorte de courroie, généralement en cuir, fixée par un bout à la sangle sous le ventre du cheval, et par l'autre bout, qui se divise en deux, soit :

  • à la muserolle pour la martingale fixe,
  • à chaque rêne pour la martingale à anneaux.

Cet enrênement sert à empêcher le cheval de lever la tête trop haut. La martingale fixe est plus "dure". La martingale à anneaux utilise le principe d'effet levier pour contraindre le cheval à baisser la tête.

La martingale à anneaux est autorisée lors des concours de saut d'obstacles (CSO). La martingale fixe est parfois autorisée dans certaines compétitions de saut d'obstacles en fonction des règlements internes des nations.

martingale  german_martingale

 

Ca y est? Vous savez faire la différence entre un gogue et une martingale? Moi, toujours pas, mais c'est pas grave.

Demain, j'irai encourager ma fille pour son premier Hunter, et j'espère qu'elle s'éclatera, même si je suis en colère contre sa discipline et contre cette mentalité... (ça me rappelle ma période de patinage artistique, où il fallait avoir telle tenue et pas telle autre, tel type de patin et pas tel autre.... ça m'a saoulé grave, comme dit ma fille)

Je vous tiendrai au courant des résultats très vite !  En attendant, bonne fin de week-end à tous et toutes.