Attention - Warning - Attention - Warning - Attention

Cet article contient des photos de petites bébètes susceptibles de heurter les âmes sensibles et tout particulièrement les arachnophobes. Si le mot araignée vous fait peur, si Spiderman n'est pas votre meilleur copain, si vous ne supportez pas la vue d'une de ces bébetes, si vous ne tenez pas à les voir, même en photo....revenez un autre jour....Sinon, je vous amène à Cacao !!!!   (hey, les filles, vous avez vu, hein...chui sympa, j'ai pensé à vous et je vous ai prévenues... vous vous reconnaitrez très probablement....)

DSC_0748Village de la commune de Roura, sur le fleuve de la Comté, Cacao est situé sur un plateau. Il a constitué au 19éme siècle le pénitencier de Cacao et le bagne de Saint-Augustin. Abandonné, le village renaît en 1977, avec l'arrivée des Hmong, réfugiés politiques originaires du Haut-Laos dans le Sud-Est asiatique.

Ces réfugiés se sont vu attribuer cette terre qui n'était alors qu'une vaste étendue de forêt dense. Au prix de nombreux efforts et assistés par des prêtres et un ingénieur laotien, les Hmong ont commencé à construire ce village et mis en place de petites exploitations agricoles.

Ils sont aujourd'hui les plus importants producteurs de fruits et légumes, comme en témoigne la place prédominante qu'ils

DSC_0747

occupent au marché de Cayenne. Eloignée pourtant de 50km,  Cacao est situé dans les limites de la commune de Roura.

Le marché de Cacao, qui se tient le dimanche matin,  est réputé pour son artisanat Hmong.

Avant de manger; nous avons un peu de temps pour découvrir le fameux musée "le planeur bleu". Ce musée est tenu par un passionné de papillons, mygales et tout autre insecte peuplant la forêt Guyanaise.  Il est, parallèlement,l'instituteur de l'école de Cacao depuis plus de 20 ans (si mes souvenirs sont exacts) Il nous fait visiter son musée avec gentillesse et humour. Il manipule mygales, scorpions et autres cafards et  blattes, devant nous et nous parle de sa passion.

DSC_0752

Une partie du musée est constitué de vitrines, contenant les différentes espèces d'insectes Guyanais, et une autre partie est constituée de vivariums et d'une magnifique volière. (sur les photos ci-dessous, vous noterez la taille des bébettes, en comparant avec la taille de la main de Francis...)

Guyane1

Le morpho est un papillon bleu métallique, que l'on trouve en Amérique Centrale, en Amérique du Sud. Il peut vivre jusqu'à deux mois et il se nourrit principalemnet de jus de fruits murs. Il survole les cours d'eau, où il a la place de voler librement et où il évite un maximum de prédateurs. Il est vraiment magnifique, et sa couleur est particulièrement surprenante, au milieu de tout le vert environnant !!!

Guyane2_morpho

Belle collection de mygales (vivantes)

Guyane3

Une mygale (vivante) à droite sur la photo, et sur la gauche, sa mue. En effet, les mygales muent tous les 6 mois intégralement.

DSC_0765

Les mygales de Guyane ne sont pas mortelles. Si elles se sentent agressées, elles vont se défendre à l'aide des deux cros qu'elle a, et elle va ensuite se sauver; Si elle n'a pas de moyen de replis (c'est le cas si on chausse des bottes et que la myglae est dedans) elle va alors envoyer du venin. Il faudra donc se rendre chez le médecin, qui désinfectera, donnera des anti inflammatoires et un traitement adequat, mais la piqûre s'est pas mortelle..... Mieux vaut éviter quand même. Ses poils sont très urticants (c'est pour cela qu'il n'a pas le droit de nous faire tenir les mygales dans notre main...ca tombe bien, je n'y tenais pas particulièrement)

La toile d'araignée a d'exceptionnelles qualités, surtout en terme de résistance, qui est 5 fois supérieur à celle de l'acier, et élasticité qui permet au fil de s'étirer jusqu'à 40% sans se rompre (réf. Science&Vie HS 253). Les chercheurs scientifiques étudient les fils de soie d'araignée, car ils aimeraient arriver à mettre au point un matériau aussi résistant (rapport épaisseur du fil, solidité)

Le guide nous montre le fil d'araignée, et comment elle tisse sa toile

DSC_0772

DSC_0778

Un superbe phasme , insecte qui ressemble à une branche, et qui est presque invisible, dans la nature, tellement il se confond avec son environnement.

DSC_0799

Un .....je ne sais pas quoi et j'ai pas trop envie de savoir, car j'aima pas trop ces sortes de gros cafards....

DSC_0803

Un beau scorpion

CSC_0806

En sortant du musée, nous avons la chance de croiser un groupe de jeunes filles Hmong, habillées en tenue traditionnelle. Elles acceptent de bon coeur que je les photographie et prennent la pose.  Dans ce village, loin de tout et si dépaysant, on a du mal à réaliser que l'on est dans un département français....

DSC_0810

Après la visite de ce musée passionnant, nos estomacs crient famine. Nous nous rendons sur la place du marché. Des tables sont installées et nous pouvons déguster un délicieux festin . De la nourriture chinoise...miammmm !!!!

DSC_0813

et voilà ! Ainsi s'achève, sur cette note gourmande, mon journal de bord de notre petit séjour en Guyane.

Comme dit Pierre : "Tout a une fin"   (Pierre, il va falloir que tu trouves autre chose à écrire, en commentaire....lol)