copperfieldRésumé :

La vie de David Copperfield est sans histoire jusqu'au jour où sa mère se remarie. Maltraité par son beau-père, envoyé en pension, David commence une lente descente aux enfers. Travaillant à Londres pour survivre, il n'a plus qu'une idée en tête : s'enfuir et retrouver le bonheur perdu... Mais il ne peux compter que sur lui et la providence pour s'en sortir...

Mon avis :

Je n'ai pas été particulièrement emballée par la lecture de ce livre. C'est pourtant un classique mais bon, je l'ai trouvé long et assez plat. Le personnage de David Copperfield est intéressant, mais on a davantage l'impression que Dickens veut régler ses comptes avec certaines personnes (dont ses parents)  à travers cette histoire. En effet, ce livre, rédigé à la première personne du singulier, présente un fort carractère autobiographique (c'est Charles Dickens qui le dit lui-même...je n'invente rien...)

Ce roman nous offre une peinture assez noire de la société de l'Angleterre Victorienne. En fait, j'ai plutôt été mal à l'aise à la lecture de certains passages. Je me rends compte aujourd'hui qu'il  m'est très difficile, en fait, d'arriver à comprendre pourquoi je n'ai pas apprécié ce livre. Peut-être n'y a-t-il rien à comprendre, après tout? On accroche avec certains livres, et on n'y arrive pas avec d'autres. C'est comme ça ! Dans le cas présent, je comprends que ce livre puisse plaire et je comprends que ce soit devenu un classique. Mais je n'y ai pas été sensible. Le personnage de David Copperfield ne m'a pas touchée.