escalvesRésumé :

Monzo et Mangala, deux jeunes frères africains sont capturés le long du Niger et vendus comme esclaves. Ils sont jetés dans un bateau qui va voguer vers la Martinique dans des conditions effroyables.
Là-bas, ils sont séparés. L'un rebaptisé Christophe, travaille dans une plantation de canne à sucre. L'autre appelé Samuel s'occupe des enfants du planteur dans la grande case. L'un comme l'autre subissent des situations dégradantes et des violences extrêmes, mais ils ne réagissent pas de la même façon. Samuel, qui va apprendre à lire et à écrire au contact des enfants de son maître (et à l'insu de celui-ci), va pouvoir suivre dans les journaux les idées de rébellion et d'indépendance qui commencent à se développer. Il va être gagné par ces causes qu'il partagera avec sa femme et ses enfants. Son frère cherchera, lui, à s'octroyer les faveurs des Blancs en épousant leurs points de vue.
La génération suivante poursuivra ces évolutions différentes....

Mon avis :

C'est mon amie Catherine qui m'a prêté ce livre. C'est un livre "jeunesse" plutôt adapté aux CM2/6ème. Je l'ai lu avant de le faire lire à Morgane (et peut-être à Lilian qui semblait intéressé par le sujet) Ce livre est vraiment très bien fait. A travers l'histoire des deux frères Africains, on aborde le commerce triangulaire, la traite des noirs, les conditions de voyage sur les bateaux, la vie des esclaves sur les plantations en Martinique. Et l'histoire se poursuit sur plusieurs générations jusqu'à l'abolition de l'esclavage. Des pages purement documentaires très bien illustrées entrecoupent le récit et donnent des éléments historiques objectifs. Il s'agit donc un "livre d'histoire" mais vraiment très agréalemet illustré (maginfiques dessins)

Pour ceux qui me connaissent un peu, ils connaissent probablement mon aversion pour "l'histoire"  (matière que je n'ai jamais réussi à apprécier, depuis ma plus tendre enfance....)  et là, abordée à travers ce "conte", j'ai vraiment adhéré et je me dis que c'est un excellent moyen d'expliquer aux enfants ce qu'a été l'esclavage, (et de leur faire aimer l'histoire). Et il me semble que, en habitant en Martinique, c'est essentiel...

Il existe de nombreux livres de cette "série" : et j'envisage de me procurer, pour les enfans "sur les traces de Darwin" , "sur les traces des Dieux Grecs" et "Sur les traces d'Ulysse". S' ils aiment cette collection, on sera toujours à temps de la compléter avec d'autres sujets.