Et oui, on a beau habiter dans une île paradisiaque, dans un joli coin, on n'est pas à l'abris des petits soucis et tracasseries de la vie de tous les jours.....

D'abord, le week-end que nous avions prévu (plage et repos, en profitant du soleil) n'a pu se faire pour la simple et bonne raison que la météo n'a pas été très "sympa" avec nous.... Il a plu TOUT samedi. Et quand il pleut en Martinique, ce ne sont pas de petites pluies fines. Non, ce sont de gros grains, qui s'abattent sur nous, et là, on a intéret à se planquer.... Nous sommes donc restés à la maison.

Dimanche, le temps s'est un peu levé en début d'après-midi. Nous sommes donc allés à la plage du Diamant. Mais la pluie nous en a chassé au bout d'1h30.

Le soir, vers 20h30, les enfants sont allés se coucher... Et là, on entend un gros "boum"...et je vois mon Lilou arriver en courant vers moi, complètement paniqué et en criant "je saigne, je saigne".... Mon sang n'a fait qu'un tour. En effet, il s'était ouvert le front... J'ai un peu comprimé en essayant de le calmer, mais il tremblait tellement il était paniqué...."je vais mourir???" me demandait il, complètement terrorisé..... Il m'a fallu un moment pour arriver à le tranquilliser. Mais quand j'ai regardé la plaie, j'ai pu constater qu'elle était TRES profonde.

Nous avons donc pris la voiture, direction l'aéroport où il y a un cabinet médical ouvert 24h sur 24 et avec des urgentistes (c'était plus rapide d'aller là, et en plus, on ne sait pas encore ou sont les urgences.....) 1h plus tard, il arborait deux beaux points de suture sur son petit front  (le médecin l'a anesthésié pour le recoudre, si bien qu'il n'a pas eu trop mal.... ) Il a été très courageux, mon grand garçon....

Nous sommes rentrés à la maison, complètement épuisés par ces fortes émotions. Lilian a avalé un doliprane et a passé une très bonne nuit. Ce matin, il va bien et n'a pas trop mal. On lui enlève les points vendredi.

En attendant, pas de plage... Il faut que ça cicatrise. Je vous donnerai de ses nouvelles, mais je crois qu'il y a eu plus de peur que de mal.

Pour en revenir à notre série  "à quand le téléphone?", voici les dernières évolutions. Jeudi, j'ai vu 2 voitures des télécoms garées devant la maison, avec des gens en train de tirer des cables téléphoniques entre le pilonne situé de l'autre côté de la rue et le pilonne situé près de notre maison. Je me suis dit "ça y est...ca avance" Un petit coup de fil à mon proprio pour l'en informer, et 10 minutes plus tard, il arrive pour se renseigner auprès des gars qui bossent! Là, les gars lui expliquent qu'ils ne sont pas là pour nous, mais juste pour réparer la ligne de la voisine.... grrrrrrrrrrr   , encore un faux espoir.

Alors, ce matin, vers 8h, quand j'ai vu de nouveau des gars des télécoms bosser devant la maison, je suis allée leur demander ce qu'ils faisaient. Et là, oui, ils m'ont dit qu'ils câblaient la maison. Mais que pour le tel, il faudrait probablement attendre la fin du mois.....   A suivre.... Mais bon, il semblerait que les choses avancent. Je ne désespère pas...

Sinon, j'espère que vous allez bien. Je vais aller faire un petit tour sur vos blogs respectifs, mais par manque de temps, je ne vais pas pouvoir vous laisser de petits comms.... Je m'en excuse, mais je vous fais de gros bisous.

jéjé , j'espère que ton installation en Thailande se passe bien et que tu auras moins de soucis avec le téléphone que nous....  on se tient au courant !