Jour 6 : samedi 1er novembre 2008

Vers 6h30, nous nous réveillons. Il a plu un peu pendant la nuit. Enfin, moi, je me suis rendue compte de rien, car je dormais tranquillement sous mon carbet, mais Jéjé et Lolo qui dormaient dehors ont été obligé de se réfugier sous le carbet à cause des gouttes....hihihi !!! Avant le petit déjeuner, je plonge dans l'eau tiède.... Un bain de mer pour se réveiller, quoi de mieux? Et Francis me rejoint ! Les "paparazzi" ne sont pas loin....Rhoooooooooo

IMGP0335

Ensuite, nous petit-déjeunons et je pars de nouveau explorer les splendides fonds marins avec Laurent. 1h à observer cette splendide faune et flore sous-marine. Les fonds sont d'une richesse incroyable ici. Nous essayons de nous éloigner du bord et d'aller vers le "tombant" pour tenter de voir des tortues, mais elles jouent les "timides" et nous ne les verrons pas. Dommage...C'est avec regret que je sors de l'eau.... Ces plongées sont de purs moments de Bonheurs pendant lesquels on OUBLIE TOUT !

Midi.... Le bateau vient nous rechercher...Direction l'hôtel du Golfe où nous attend une DELICIEUSE paëlla.

DSC06273  DSC06274

Après ce bon repas, nous remontons en voiture pour notre prochaine destination : Bankoualé. Au départ, la  route est en bon état... Jugez plutôt :

DSC06280

Même route, mais vue d'en bas (depuis l'oued)

DSC06278

DSC06279  DSC06282

DSC06284

Sur la route de Bankoualé, nous passons devant le petit village de Ardo (visite prévue de ce petit village pour le lendemain matin)

DSC06295

Nous voyons quelques singes, sur la route...Leurs cris attirent notre attention.

DSC06298

Puis nous arrivons à notre campement . Voilà où nous allons passer la nuit :

DSC06314

DSC06307

Et voici la salle du "restaurant". Comme partout dans ces campements, les repas sont bons, très copieux mais pas très variés : toujours la même salade de crudités en entrée, suivie soit de brochettes de poisson soit de poulet, accompagnés de spaghetti  !!!

DSC06312

Quand on arrive dans un camp comme celui-là, on est accueilli avec le thé et le café. C'est très sympa, et après les 7 km de piste, c'est très appréciable ! Après ce bon thé chaud, le guide nous amène dans le village où il habite.. Nous rencontrons des enfants gais, souriants et fort sympathiques...

DSC06326

Le palmier de Bankoualé (Livistona carinensis), visible au fond des oueds qui serpentent autour de ce village des monts Goda, est une espèce aussi rare que spectaculaire. En se promenant dans cette zone, on ne peut pas manquer cet arbre de 20 m de haut, droit comme un i, au tronc fin, et seulement coiffé d’une touffe de feuilles ébouriffée. On ne le trouvait que dans trois sites à travers le monde : El Mintaq dans l’Hadramaout (Yémen), Carin (Somalie du Nord) et Bankoualé. A présent qu’il a disparu des deux premiers lieux, les monts Goda constituent son dernier refuge. On en compte quelques centaines de spécimens. EN voici quelques uns :

DSC06329

IMGP0358

Le fruit et la fleur d'un grenadier....

DSC06332

Et pour terminer sur une jolie touche : ces deux adorables bambins que nous avons croisés et qui étaient si mignons :

DSC06335

Et voilà ! Une nouvelle journée qui se termine. La suite, au prochain numéro !!!