Résumé : 22942897

Oh éditions - 2007 - 267 pages

Sous la plume de Véronique Mougin, Brigitte raconte son destin de femme de la rue.

 « Je le sais d’expérience, on peut avoir des papiers en règle, un travail, des amis, une famille et dormir dehors. »

À 42 ans, Brigitte se retrouve dans la rue pour ne pas mourir sous les coups d’un homme. Elle qui, jusque-là, avait une vie comme les autres, s’enfuit. Elle ne le sait pas encore, mais elle vient de devenir SDF.

Brigitte va rester deux ans dehors, sans abri. La rue devient son territoire. Seule, elle subit la faim, le mépris, la solitude, le froid, la peur et la violence omniprésente... Tout est pire quand on est une femme dans la rue. Brigitte voit ses semblables sombrer dans la dépression, parfois dans l’alcool ou dans la drogue, disparaître parce qu’ils ont changé de quartier, ou parce qu’ils sont morts.

Elle s’accroche. Survit. Refuse. La rue l’endurcit et la fragilise à la fois. Durant deux longues années, elle est tour à tour rejetée et aidée. Il lui faudra une force colossale pour s’en sortir.

Le témoignage de Brigitte est bouleversant parce qu’il montre ce que nous voulons ignorer : Brigitte nous ressemble. Elle le dit elle-même, « Dans la rue il y a beaucoup de gens normaux à qui le ciel est tombé sur la tête. »

Plus d’un sans-abri sur trois est une femme. Un livre qui changera à jamais notre regard sur les SDF.

Aujourd’hui, grâce à l’aide d’une association Brigitte est logée dans un appartement. Elle a recommencé à travailler avec des enfants. Un rêve qu’elle n’a jamais abandonné.

Cacahuète, je me suis permise de recopier ton résumé.....J'espère que tu m'en veux pas.... Et si je faisais aussi un copier-coller de ton "avis"???? hihihi. Non, là, bien sur, je plaisante.... Quoi que? Mon avis est bien proche du tien sur ce livre....


Mon avis : J'ai beaucoup aimé ce livre, qui est un témoignage poignant....Au début du livre, je me demandais comment Brigitte en arriverait à devenir une "vrai" SDF... Au fil des pages, l'incroyable mécanique qui nous fait passer d'une vie tranquille avec un toit et de quoi manger à une vie plus proche de d'enfer que de la vie... LA faim, la peur, le manque de sommeil, la violence, la déchéance.... Comment survivre?  J'éprouve un profond respect pour cette femme qui s'est battue pour "sortir" de la rue, malgré toutes les difficultés que ça a représenté... Ce livre rend également hommage aux très nombreux bénévoles qui travaillent dans l'ombre, chanque jour pour apporter un peu d'aide, de chaleur, de réconfort aux gens de la rue. Brigitte décrit extrêment bien les sentiments qui l'habitent : elle demande à être respectée... Pour elle, accepter l'aide d'autrui, c'est déjà moins se respecter.... Son avis change au fil des pages... C'est cette analyse qui est intéressante à mes yeux. Accepter de se faire aider sans que sa fierté ne soit atteinte...

Après la lecture de ce livre, qui nous montre que nous pouvons TOUS nous retrouver dans la rue un jour, je ne regarderai plus jamais un SDF avec le même regard.... Mais comment le regarder, en passant devant lui? Avec un sourire? Ne va-t-il pas le prendre pour de la compassion, de la pitié, et se sentir humilié? Sans sourire? Ne va-t-il pas le prendre comme du mépris, de la curiosité malsaine? Sans le regarder du tout? Ne va-t-il pas le prendre comme de l'indifférence, du mépris, face à sa situation. J'avoue que je suis un peu perdue. Je ne veux pas que les SDF devant qui je vais passer me croient indifférente mais je les respecte suffisemment pour qu'ils ne croient pas que je veux les humilier....

Et vous? Comment réagissez-vous?

Ils sont là, juste devant chez nous? On ne peut pas faire comme s'ils n'existaient pas. Peut être que certains sont là par choix mais d'autres sont là parce qu'ils n'ont justement pas eu d'autre choix....