Résumé : annabellecompact

Annabelle a treize ans. Pianiste prodige depuis l'âge de cinq ans, elle abandonne brutalement la musique. Peu après, ses parents, Luc et Christianne se séparent.

Alors commence pour Annabelle une sorte d'enfer. Elle cherche son issue, petite bulle d'air pur, dans l'atmosphère délétère du divorce.

Marie Laberge aborde ici le monde de l'adolescence, âge obscur et délicat, où il faut départager ce qu'on doit aux autres et ce qu'on se doit à soi-même. C'est aussi l'âge où se dessine un destin d'artiste. Annabelle offre une superbe réflexion sur l'art et la création.

Mon avis :

J'ai adoré ce livre. C'est un livre très bien construit, avec une écriture fluide et agréable, avec des dialogues délicieux car vu que l'auteure est Québécoise, on y retrouve tout plein d'expressions Quebecoises... Annabelle, en pleine crise d'adolescence nous apparait tantôt fragile à l'extrême et tantôt pourvue d'une force incroyable. Elle est très attachante...La crise d'adolescence cumulée au traumatisme du divorce de ses parents nous font passer du rire au larme et inversement en quelques lignes. On est entrainé dans le monde de la musique, et on se sent berçé par cette musique, tout au long du livre.  J'ai tellement aimé ce livre, que j'ai courru à la médiathèque et j'ai emprunté une trilogie du même auteur  (Le Goût du Bonheur :  Gabrielle , tome 1 ; Le goût du Bonheur : Adelaïde, tome 2 et Le goût du Bonheur : Florent, tome 3 )