mec_tombe

Résumé :
Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire de métier, et citadine pragmatique, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance. Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l'œil. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, de façon assez rustique, et grâce à une bonne dose d'humour et d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il s'énerve contre la "Crevette" qui occupe le banc au cimetière avec lui, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres, pour qu'ils soient tous deux éblouis. C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse. Ils sont tout le contraire l'un de l'autre. Elle ne sait pas cuisiner, il lit tout au plus un livre par an. Elle veut aller à l'opéra, lui doit traire les vaches. Il traîne avec lui une odeur d'étable, elle vit dans un appartement aseptisé. Mais leur passion amoureuse est sans bornes. Roman d'amour drôle, tendre, à l'humour décapant, Le mec de la tombe d'à côté touche pourtant là où ça fait mal : ce fossé qui sépare les catégories sociales. On ne peut plus contemporain..

Mon avis :
Un régal !!!! Ca faisait un moment que j'attendais de lire ce livre, et je n'ai vraiment pas été déçue.... Je l'ai avalé, dévoré en moins de 2 jours. Impossible de le poser... je me suis même levée à 6h ce matin pour avoir le temps de le finir avant de "commencer ma journée". C'est un véritable choc des cultures entre deux êtres attachants... Pulsion ou raison? Que faut-il écouter?
C'est un livre tendre, émouvant, drôle, qui se déguste comme un délicieux petit gâteau. Et quand on arrive à la dernière page, on referme le livre en se disant "Déjà???ohhhhh zut !!!" . Je ne vais pas me jeter sur les autres livres de Katarina Mazetti, car il parait qu'ils sont décevants à côté de celui ci ; ils semblent pâles, ternes, fades.... Je reste donc sur cette bonne impression.... Un livre à lire, et ....à relire....