J'ai longtemps hésité avant de mettre sur mon blog ce poème, que j'ai écrit alors que Marine n'avait que quelques mois (lorsque nous avons appris sa malaide...) et puis je me suis enfin décidée....Ce poème, que Marine connaissait, me tient particulièrement à coeur.....Mais quand je le relis aujourd'hui, il ne sonne vraiment plus pareil...

Marine, 2 mois 1/2 et moi

Je serai à tes côtés

Tu m'as apportée la joie
A un moment où je n'en avais pas.

Grâce à toi, j'ai retrouvé la gaieté
Et avec moi-même, j'ai fait la paix

Je suis face à toi désarmée
Comment ne pourrais-je pas t'aimer ?

Quand je te regarde, jolie, câline,
Comment alors imaginer, Marine,

Qu'une terrible maladie
S'est abattue sur ta vie.

Je sais que tu auras la volonté
Nécessaire pour essayer de lutter,

Et nous serons tous autour de toi
Pour chaque fois, franchir un nouveau pas.

Ne crois pas que nous t'abandonnerons,
Jamais nous ne te laisserons

Jusqu'au bout, je me battrai
Près de toi, je te promets

Croyons au progrès de la science,
En elle, je porte ma confiance.

Ils trouveront bien un jour
Le remède pour toi, mon Amour,

Qui te permettra de respirer
De manger et enfin d'espérer



A ma douce filleule Marine
Le 10 décembre 1989

(photo : Marine, 2 mois 1/2 et moi)