Ce matin, la médiathèque organisait, dans le cadre de la St Patrick, un concert de Harpe Irlandaise (par les élèves de l'école de musique des Coteaux d'Azur)

Nous avons passé un très agréable moment. Entre chaque morceau de musique, les élèves nous ont donné des informations sur l'histoire de la harpe, et nous avons appris de nombreuses choses très intéressantes.

La harpe est un instrument plusieurs fois millénaire. Elle est, avec la flûte, l'un des plus anciens instruments de musique.

Il existe différentes sortes de harpes : la harpe à pédale, la harpe chromatique, la harpe celtique, la harpe troubadour, la harpe africaine, la harpe des andes etc .....

La harpe celtique est la harpe utilisée en Irlande et en Écosse pour accompagner la musique traditionnelle. Elle jouit d'un regain de popularité assez récent en Bretagne, depuis les années 50. Plus petite que la harpe de concert, elle est plus maniable. Elle possède généralement 32 à 38 cordes.

La harpe celtique est un instrument à la sonorité douce et harmonieuse, exprimant tour à tour la gaité, la mélancolie ou la rêverie.

harpe2En Irlande entre le XIIe et le XVe siècle, les personnes aveugles qui ne pouvaient pas participer aux travaux habituels étaient alors dirigés vers le filage de la paille pour remplir les coussins de chaises ou bien, on leur enseignait la harpe. Les aveugles furent nombreux parmi les harpistes de l'époque et souvent de très bon joueurs et compositeurs car n'ayant pas la vue, leurs sens du toucher et de l'ouïe étaient beaucoup développés.le compositeur O'Carolan était lui même aveugle. De ce fait beaucoup d'œuvres ne furent transmises que par oral et un très grand nombre d'entre elles ont aujourd'hui disparu.

Les morceaux joués ont ravis les oreilles des petits comme des grands. J'ai particulièrement apprécié les deux versions de la "marche de Brian Boru" (une version à 6 harpes, et une deuxième version à 4 harpes)... Il fut un temps où je jouais cet air à la flûte traversière............

Quelques citations Irlandaises du XIIe siècle :

« tout gentilhomme doit avoir un coussin sur sa chaise, une femme vertueuse et une harpe bien accordée »

« trois objets ne sont pas saisissables par voie de justice : le livre, la harpe et l'épée »